fbpx

Sélection livre : Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? – Carène Ponte

Mise en garde : On ne plonge dans ce roman tout doux que pour en ressortir une fois fini !

Citation : « La vie n’a guère de sens si on la passe seule » Karine Leresche (Instagram : une_armee_de_resilients)

Infos techniques :
Auteure : Carène Ponte
Editeur : Fleuve Editions Sortie : 10.2021

Un plaid et un chocolat chaud sont indispensables pour cette lecture

Dixième roman de Carène Ponte et dixième réussite pour ce feelgood de Noël ! L’auteure nous fait rêver depuis plusieurs années avec ces belles histoires pleines de sens, ici c’est dans un cocon tout douillet qu’elle nous embarque.

Victoria est cette femme carriériste, à la tête d’une boîte de publicité en plein essor. Son mode de vie et ses valeurs sont celles que son père lui a inculquées depuis toute petite : le travail et la réussite sont tout ce qui compte !
Dakota est cette femme qui incarne le don de soi. Le jour, elle s’occupe de Mounette, sa grand-maman qui montre quelques signes de démence, la nuit, elle anime une émission de radio durant laquelle elle conseille des auditeurs esseulés.

Toutes deux sont allées dans le même lycée et vont se retrouver suite à des circonstances… magiques… !

Victoria a un accident et se retrouve dans le centre de réhabilitation de Noël. C’est là qu’Elemire et Elwing, les responsables du centre, lui expliquent qu’elle a jusqu’au 26 décembre pour se réhabiliter auprès de quelqu’un qu’elle a blessé si elle veut continuer à vivre. Victoria, égocentrique, décide d’expédier cette réhabilitation le plus vite fait possible en recontactant Dakota par téléphone pour s’excuser de l’avoir souvent rabaissée au lycée.

Sa tentative échoue, elle ne mesurait pas qu’Elemire et Elwing avaient de hautes exigences quant à la sincérité et à l’authenticité de cette réhabilitation. Notre ambitieuse et débordée jeune femme va donc devoir se déplacer et entrer dans la bulle de Dakota : celle où règnent les cookies, Sissi et des liens familiaux totalement inconnus pour notre Directrice d’agence de publicité.

Ce roman de Noël a d’exceptionnel qu’il n’est pas prévisible, car c’est cela que l’on reproche aux histoires de fêtesl: on s’attend à chaque rebondissement.
Le contraste entre Victoria qui est complétement égocentrique, sûre d’elle, sans cesse en quête de perfection, méchamment autoritaire et Dakota, qui incarne la compassion, la générosité et le don de soi est mis en valeur sans tomber dans la caricature grâce aux mots de Carène Ponte, toujours si bien choisis.

A ces deux personnages s’ajoute Mounette, cette grand-maman qu’on aime dès les premières lignes ! Pleine d’humour, pleine d’amour, voici le portrait de cette grande dame dont les années se font malheureusement sentir.

La plume dynamique et pétillante de l’auteure parfait cette lecture en la rendant à la fois légère, pleine de sens et émouvante. L’humour subtil de Carène Ponte est dispersé partout, sa faculté à répandre des messages profonds, perspicaces et sincères est grandissante au fil des pages.
Ce roman de Noël a un goût de chocolat viennois plein de guimauves ! Il est une pause dans un cocon tout doux et sa recette est embellie par ce dont on a le plus besoin : de l’amour !

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Sélection livre : Comment te dire – Melissa Bellevigne

Ce roman est la preuve que certaines blessures se pansent et que de nouveaux moments de bonheur sont toujours possibles »

Chronique d’une femme libérée – Faire son âge

ça veut dire quoi « faire son âge » ?

Sélection livre : House of Gucci – Sara Gay Forden

La face cachée de la réussite et l’appât du gain vous laisseront une image différente de celle d’une marque de luxe qui fait rêver.

Chronique d’une femme libérée – Résoluquoi ?

L’heure du bilan de fin d’année a sonné !