fbpx

Sélection livre: Rosa dolorosa – Caroline Dorka-Fenech

Mise en garde : vous y découvrirez tant la magnifique rose que ses épines !

Citation : « Elle avait eu peur de Roman et du sang, peur des batailles et du vide, et du manque. Peur du crime. Peur de le perdre, son fils. Et tant d’autres peurs encore. Des amas de peurs sans bordure. Sans nom. Des excroissances de peurs. »

Infos techniques :

Auteure : Caroline Dorka-Fenech

Editeur : Le Livre de Poche   Sortie : janvier 2022

Premier roman de Caroline Dorka-Fenech, celui-ci a été lauréat du festival du premier roman de Chambéry et a reçu le prix Rendez-vous du premier roman, le prix La Ruche des mots et le prix de la librairie Saint-Pierre.

Rosa, la quarantaine, vit à Nice avec son fils Lino, vingt-trois ans. Elle est propriétaire d’un petit restaurant, cependant leur rêve à tous les deux est d’ouvrir un hôtel. Le projet est en très bon chemin, le financement a été trouvé et les travaux pourront bientôt commencer. Rosa et Lino fêtent la nouvelle dignement dans la boîte de Marc, le compagnon de Rosa, mais le rêve devient cauchemar lorsque, le lendemain la police vient arrêter Lino.

Martin, le fils de la serveuse qui travaille au restaurant de Rosa, a été retrouvé mort et le principal suspect est Lino, qui était son prof de plongée. Totalement incapable de concevoir que son fils soit coupable, Rosa se lance dans un long combat : celui de faire sortir Lino au plus vite et de contribuer à prouver son innocence. Lino boit souvent trop, il est parfois bagarreur, impulsif, mais jamais il n’irait jusqu’à tuer, encore moins ce petit garçon à qui il était très attaché.

Soutenue par Marc, Rosa, en mère courage, est prête à tous les sacrifices pour sauver Lino, y compris celui de sa propre santé. Alors qu’elle tait ses douleurs, s’oublie, tout va contre Lino jusqu’à ce que des témoins changent leur version.

Mais qui a réellement tué cet enfant ? Et qui est vraiment Lino ? Jusqu’à quel point peut-on aller afin de sauver son enfant ? Ce sont là toutes les questions auxquelles cette lecture déchirante tente de répondre.

Ce roman est fluide, dynamique. Il vous capture et vous captive dès les premières pages. La précision dont fait preuve l’auteure est admirable et sa description des émotions fait vibrer un lecteur très vite conquis. Il n’y a pas un mot de trop dans ce récit déchirant, tout a sa juste place, le rendant à la fois très authentique et particulièrement poignant.

Il est si accessible que l’on s’empare rapidement de l’histoire en la vivant aux côtés de Rosa. Cette mère dévouée, à la fois forte et fragile a le don de vous entrainer dans le tourbillon de ses réflexions. Elle bouscule tout ce qui semblait être convenu et suscite une très forte empathie.

Abordé un crime du point de vue de la famille de l’accusé et provoquer autant d’émotions et de sympathie que pour la famille de la victime est un projet audacieux et réussi ! Au-delà de l’originalité de l’angle choisi, le talent de l’auteure est d’avoir su démontrer, sans enlever quoi que ce soit à l’horreur d’un crime et à la douleur des proches de la victime, que d’autres personnes souffrent aussi en miroir et que souvent ils sont oubliés.

Ce drame est déchirant, il aborde tant l’amour si fort d’une mère, celui qu’on ne peut pas toucher, même du bout des doigts que les limites de celui-ci. Il ne s’agit pas de les définir, mais bien de montrer à quel point il n’y en a pas, L’amour inconditionnel décrit avec une ardeur absorbante et bouleversante.

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

De l’art d’être à l’aise à une exposition

Apprécier l'art, aller à une expo: quelques conseils pour se sentir comme un poisson dans l'eau!

Ai Weiwei: 1000 ans de joies et de peines

Qui est vraiment Ai Weiwei,? Artiste contemporain reconnu mondialement, dissident chinois, découvrez le dans ses mémoires.

Raphaël Ritz aujourd’hui

Venez découvrir l'artiste valaisan Raphael Ritz à la lumière d'aujourd'hui !