fbpx

Sélection livre : L’embuscade – Emilie Guillaumin

Mise en garde : Ce roman est d’une intensité parfaitement indescriptible !

Citation : « On aime jamais autant la vie que dans la possibilité de la mort. » Karine Leresche (Instagram : une_armee_de_resilients)
Infos techniques :

Auteure : Emilie Guillaumin
Editeur : Harper Collins Sortie : 2021

L’embuscade – Emilie Guillaumin

Une œuvre, une claque !

L’auteure, après ses études de lettres à la Sorbonne et de criminologie à New York, a rejoint l’armée de terre française et signe, ici, un deuxième roman à la fois éprouvant et intense.

Clémence est juriste, mère de trois garçons et femme de Cédric, soldat des forces spéciales. Les longues absences de son mari, elle en a l’habitude, même si cela n’enlève rien à l’éternelle inquiétude de le savoir au cœur des conflits armés et de rester plusieurs jours sans nouvelle de lui. Son choix de carrière et sa passion pour ce métier, elle les connaissait dès le départ, cela fait partie de Cédric et la vie familiale s’est organisée autour.

Un matin, tôt, une délégation sonne chez Clémence alors que Cédric est quelque part en train de lutter contre les djihadistes. Cette délégation vient lui annoncer que Cédric et ses co-équipiers sont tombés dans une embuscade. S’en suivent les lourdes procédures de l’Etat, les démarches formelles, les beaux discours que Clémence n’entend pas : quelque chose cloche, le corps de Cédric, contrairement à d’autres, n’a pas été retrouvé.
Quant aux autres veuves et un couple de parents, lorsque tous apprennent que lors de l’embuscade un hélicoptère a été demandé mais que celui-ci était déjà pris par un politicien en « tournée » dans la région en guerre, ils réclament réparation. Un coupable doit payer et pour eux, le coupable est l’armée.
Qu’est-il réellement arrivé à Cédric ? Comme on dit « pas de corps, pas de mort » ! C’est le combat pour cette réponse que Clémence mènera pendant que d’autres feront leur chemin de la colère au deuil.

Ce roman débute dans le chaos d’une guerre contre le terrorisme, puis rejoint la vie d’une mère, d’une famille dont l’amour inconditionnel et le soutien sont poignants.
Il est teinté de phrases courtes qui saisissent, percutent, cognent parfois. L’auteure a réussi cet exploit de maintenir l’intensité tout au long, peu importe les événements. La cadence est en totale cohérence avec le côté irréel de certains faits du récit.
Ce n’est pas le lecteur qui prend le livre, c’est lui qui l’attrape et ne le lâche plus ! Le style est construit, minutieux, chaque mot est riche et fait retentir toute l’histoire comme un cri du cœur. Tout est acéré, émacié, peu importe le mot employé, la finalité est que c’est d’une magnifique justesse. Le travail littéraire effectué sur cet ouvrage en fait une œuvre d’exception, derrière une plume singulière se trouve une collection de supposés aboutissements qui n’en sont jamais. Quant au niveau de détail des ressentis, il est extraordinaire, hors du commun. Le lecteur fait une vraie rencontre avec ce livre, une de celle qui reste gravée.

Terrorisme, politique, amour inconditionnel, femme et enfant de soldat, tous les sujets sont traités avec objectivité et renvoient à une vérité actuelle que nous n’osons pas forcément voir. Emilie Guillaumin rend ici hommage à ceux qui luttent pour leurs valeurs, pour un avenir meilleur et cela en fait un roman d’autant plus éclatant et admirable.

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Chronique d’une femme libérée – Accepte-toi comme t’es !

Depuis cette multiplication des défenderesses du naturisme, je me sens coupable tout le temps !

Sélection livre : Ce qu’on n’apprend pas à l’école – Victoria Guillomon

D’une maturité et d’un optimisme incroyables

Chronique d’une femme libérée – Qui défend les hommes ?

il existe encore des hommes qui ont de l’éducation...

Talents Factory, le phénomène

les prochains workshop à ne pas loupé sont annoncés!

Chronique d’une femme libérée : Etre libres ensemble

Tu attends quoi d’une relation ?