fbpx

Sélection livre : Le guerrier de porcelaine – Mathias Malzieu

Mise en garde : vous risquez de vous laisser emporter et cela fait un grand bien !

Citation : « Ne plus supporter la joie donne à la vie un goût de soupe aux légumes filandreux. J’ai rangé toutes les étincelles. Les beaux souvenirs vécus, ceux imaginés, même l’espoir, je n’en veux plus. Je veux la paix. »

Infos techniques :

Auteur : Mathias Malzieu

Editeur : Albin Michel

Sortie : janvier 2022

Des éclats de vie sous les bombes

Fondateur du groupe « Dionysos », Mathias Malzieu est également l’auteur de nombreux romans tous aussi poétiques et touchants les uns que les autres. Celui-ci est le plus intime qu’il ait écrit puisqu’il parle de l’enfance de son père et en fait un sublime hommage à la vie.

Juin 1944, le jeune Germain, surnommé Mainou, vient de perdre sa maman, morte en couche. La guerre, bien qu’elle touche à sa fin, rappelle son père qui doit placer ce petit garçon de 9 ans chez sa grand-mère qui vit en zone occupée.

C’est donc caché que Mainou fera le voyage, c’est aussi caché qu’il vivra jusqu’au retour de son père. Un français qui vit en zone occupée par les allemands n’a pas d’autre option sinon celle d’une mort certaine.

Chez sa grand-mère, il rencontre son oncle Emile, qui deviendra un confident précieux. Il y fera également la connaissance de sa tante Louise, femme pieuse dévouée à sa foi.

Mainou, avec le cœur fragile d’un enfant qui a perdu sa mère, se retrouve dans une famille inconnue où il passe son temps à écrire à sa maman dans un cahier, seul refuge à sa tristesse et à sa solitude.

Les jours passent entre bombardements et ennui jusqu’à ce que des bruits qui viennent du grenier pressent de plus en plus Mainou à découvrir qui s’y cache au risque de désobéir à des règles de survie impératives…

Mathias Malzieu est fort de cette plume poétique et envoutante qui vous embarque tout en vous enveloppant dans une bulle où existent tous les possibles. Ses métaphores ont toutes quelque chose de magique et elles subliment ce récit à la fois émouvant et fascinant.

Ce roman est doux et mélodieux grâce à l’art de l’auteur de la raconter avec des mots d’un enfant de 9 ans sans rien enlever à sa brillante construction.

Mainou c’est un cœur pur et cabossé, un de ceux qui touche profondément le lecteur. Il vit entre culpabilité et joie et apprend, trop tôt, le dur chemin du deuil. Cette histoire est celle d’une enfance volée par la fatalité et la guerre. C’est aussi une histoire portant un immense message d’espoir : celui d’un « après », teinté du bonheur d’une vie à vivre pleinement qui se dessine au fur et à mesure de cette lecture où l’imaginaire est salvateur.

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Maison Valmont à Verbier

Les résidences Valmont, 4 lieux d'exceptions

Les instagameuses et leur marque

porter les vêtements de son instragrameuse préférée c'est possible