fbpx

Sélection livre : House of Gucci – Sara Gay Forden

Mise en garde :
La face cachée de la réussite et l’appât du gain vous laisseront une image différente de celle d’une marque de luxe qui fait rêver.

Citation :
« Aujourd’hui, l’expression « tout est Gucci » signifie en argot que tout est bon, que tout va bien. »


Karine Leresche (Instagram : une_armee_de_resilients)


Infos techniques :

Auteure : Sara Gay Forden
Editeur : HarperCollins Sortie:2021

House of Gucci – Sara Gay Forden

Dans les backstages tout n’est pas si rose!

Sara Gay Forden a été pendant plus de quinze ans journaliste de mode italienne. Spécialiste de grandes marques, elle retrace dans cet ouvrage toute la vie des Gucci, de la naissance de la marque à sa mise en bourse et à sa passation hors des mains de la famille.

En 1921, peu après une guerre dévastatrice, Guccio Gucci ouvre son premier magasin à Florence sans se douter de l’ampleur que prendra sa petite entreprise.
Très ancré dans la culture, c’est toute la famille qui s’impliquera dans la marque et tentera d’y mettre sa patte au fil des ans. Loin d’être gagné, le combat pour grandir s’est avéré difficile : outre les récurrents problèmes financiers mettant en danger la société et une deuxième guerre mondiale aux lourdes conséquences, l’envie et le pouvoir qui animent certains membres du clan n’ont pas toujours aidé la marque.

Ce roman retrace cent ans d’Histoire d’une marque, d’une famille et de la mode. Cent ans de querelles, de hauts et de bas, jusqu’au drame : un meurtre.

Cet ouvrage, qui a inspiré Ridley Scott pour son film à succès, est à la fois riche, captivant et nourrissant. Le niveau de détails proposé par l’auteure est incroyable ! Tout y est décortiqué et restitué avec une objectivité saisissante. Le travail de la journaliste se ressent fortement : en grande professionnelle, elle ne laisse transparaître aucun jugement, même subjectivement.

Immergé au cœur de l’Italie d’après-guerre, nous découvrons un pays à la culture de la mode forte, aux valeurs familiales ancrées dans l’ADN et assistons également à l’effondrement de cette charte implicite. Face au succès et à la réussite s’opposent la quête du pouvoir, l’addiction au luxe et les coups bas afin d’écarter ceux qui dérangent.

Mauvais gestionnaires aveuglés par l’argent, maris infidèles, dettes cachées et enfants qui grandissent au cœur de guerres des clans font partie de ce décor qui, de prime abord, semble hors de toute atteinte néfaste et suscite l’envie de toutes et tous.
Jalousie et manipulations complètent cette histoire qui, avant de découvrir les backstages de l’histoire de cette famille, a tout du rêve.

C’est avec brillo que Sara Gay Forden raconte cent ans d’évolution, l’arrivée de la globalisation, ses impacts et comment les valeurs peuvent s’effacer face à la notoriété et au luxe.

Ce roman est passionnant. Comme pour toute histoire retranscrite à l’écran, des détails et scènes qu’on ne voit pas dans le film le rend encore plus authentique. Le travail de l’auteure est inouï, sa capacité à retranscrire les faits avec minutie et recul suscite une forte admiration. C’est avec engouement que le lecteur découvre, page après page, une saga aux personnages charismatiques dont les aléas rappellent les séries à succès telles que « Dallas » ou « Dynasty » qui, finalement, étaient très proches de la réalité.

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

De l’art d’être à l’aise à une exposition

Apprécier l'art, aller à une expo: quelques conseils pour se sentir comme un poisson dans l'eau!

Ai Weiwei: 1000 ans de joies et de peines

Qui est vraiment Ai Weiwei,? Artiste contemporain reconnu mondialement, dissident chinois, découvrez le dans ses mémoires.

Raphaël Ritz aujourd’hui

Venez découvrir l'artiste valaisan Raphael Ritz à la lumière d'aujourd'hui !