fbpx

La patate douce dans tous ses états

Au-delà d’être un surnom adorable, ma patate douce chérie, la patate douce est un ingrédient délicieux et plein de possibilités.

Vous l’aurez peut-être compris, mon truc ce sont les recettes et les ingrédients qui ouvrent tout un monde de possibilités.

Je n’aime pas être coincée dans une routine prévisible (je fais dans le redondant là) et j’aime créer des choses nouvelles et différentes en partant d’une même base.

Pour en revenir à nos patates douces, de mon expérience de trentenaire, j’ai constaté que c’est un légume qui est apparu un peu soudainement et qui devient de plus en plus populaire.

Alors, j’ai expérimenté et pour ma part, j’aime la patate douce :

En cuisson lente. Tu mets ta patate douce entière avec la peau et sans assaisonnement au four à 200C pendant 1-2h. Elle cuit à la vapeur à l’intérieur de sa peau. Plus tu la laisses longtemps plus l’intérieur sera moelleux et caramélisé.

Avec la chaire, tu peux faire des cakes en ajoutant de la farine, de l’oeuf, de la poudre à lever, du sucre et une pincée de sel. 

Sinon, tu la sers en purée avec quelques lardons grillés, et éventuellement une petite touche de sirop d’érable pour accentuer le côté, sucré-salé.

Attention, le combo patate douce – lardons – sirop d’érable est hautement addictif, que ce soit en purée, frites ou cubes.

Tu peux facilement en cuire plusieurs en même temps et les conserver au frigo quelques jours pour en faire plusieurs plats différents.

En frites. Je les fais plutôt au four, avec une tombée d’huile d’olive et beaucoup de gros sel. C’est un délice croustillant !

En curry. Tu connais les pâtes de curry thaï toutes prêtes ? J’adore faire un curry vegan, ultra sain, et plein de légumes.

Tu fais revenir de l’oignon dans de l’huile avec une gousse d’ail. Ensuite, tu ajoutes ta pâte de curry, un peu d’eau, et les légumes de ton choix. Les patates douces en cubes, des aubergines, des courgettes, des haricots verts, des poivrons, du brocoli, etc.

On fait attention au temps de cuisson comme les patates douces cuisent plus longtemps que les brocolis par exemple. C’est mieux d’ajouter les patates douces au début et les brocolis environ 5 minutes avant de servir.

J’ajoute en général le lait de coco peu avant de servir car il a tendance à se séparer si on le chauffe trop.

En cubes. A la poêle, avec du sel et du poivre. Une tombée d’huile d’olive au moment de servir. C’est si simple et si bon.

Ou alors, tu commences par les bouillir 5 min, puis tu les mets dans un plat avec de l’ail, du gingembre, un peu d’huile et tu les rends croustillant au four pendant 30 min environ. Excellent dans un poke bowl par exemple.

Et toi, tu fais quoi avec la patate douce ? Tu aimerais que je détaille une de ces recettes ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Papilles VS idéologies

Entre respect des traditions et créativité culinaire

Pâte à tartiner faite maison

La recette la plus dangereuse de l'univers. Que celle qui n’a jamais fini un pot de Nutella à la cuillère me jette la première pierre.

Du Pain Perdu au French Toast

Le glow up du plat du pauvre

Houmous d’artichauts

Déclinaison de houmous

Croquettes de poisson & mayo-avocat

une mayonnaise healthy!