fbpx

Je veux un enfant: quand est-ce que c’est le bon moment de parler de mon désir de faire un bébé?

Est-ce que tu as toi aussi l’impression de faire fuir les hommes si tu parles de ton envie de bébé dès le début d’une rencontre?

Alors cet article est pour toi.

Clarifie dès le début si cela fait partie de ses projets de vie

Pas tout le monde a envie d’avoir des enfants.
Pour éviter de tomber des nues une fois que tu es en couple et attachée à la personne, clarifie si cela fait partie de ses projets de vie ou pas.

Tu peux par exemple utiliser la question “qu’est-ce que tu recherches comme relation” comme tremplin à ta demande. “Je suis dans une phase de vie où je me vois me mettre en couple longue durée et fonder une famille si je rencontre le partenaire qui me correspond et toi?”

C’est un moyen simple sans mettre la pression de clarifier ses attentes à ce sujet.

Bien sûr, si tu n’es pas sûre toi-même de vouloir des enfants, ce n’est pas une question que tu as besoin de clarifier.

Pour t’illustrer l’importance de faire cette clarification: j’ai eu un client masculin qui n’avait pas pensé à demander à sa future femme si elle voulait des enfants. Après le mariage, quand il lui a demandé quand est-ce qu’ils allaient s’y mettre, elle lui a dit qu’elle ne se voyait pas du tout mère. Bien sûr, il était sous le choc, car pour lui “toutes les femmes veulent avoir des enfants”. Il n’avait pas pensé à clarifier ce point avec elle. Il s’est donc retrouvé face au choix difficile de quitter la femme qu’il aime ou à renoncer à son désir d’avoir un enfant.

Refais le point avant d’emménager avec lui

Emménager ensemble est un pas important. Vous lâchez potentiellement vos appartements respectifs, tu peux même changer de ville. C’est en général le bon moment pour vérifier la direction de votre relation. Vérifier si avoir un enfant fait toujours partie de ses projets de vie, éventuellement même de clarifier son horizon temps.

Bien sûr, si toi tu n’es pas pressée pour avoir des enfants, tu n’as pas non plus besoin de clarifier ce point à ce moment-là.

Quand tu te sens prête lance la discussion

Une fois la relation établie, que tu imagines ton partenaire comme étant potentiellement un bon père pour tes enfants, n’hésite pas à aborder le sujet.

Ce n’est pas que parce que ton homme ne prend pas l’initiative de la discussion que cela signifie qu’il en n’a pas envie.

Il est simplement moins tenu en alerte par l’horloge biologique (ce qui est une réaction physiologique et pas seulement une idée dans la tête des femmes).

Parle de ton désir d’enfant, de ton timing personnel, en quoi tu le vois parfait pour être le père de tes enfants et que tu serais heureuse de faire ce projet de vie avec lui, que tu l’aimes.

À partir de ce moment-là, c’est normal que plusieurs discussions s’ensuivent pour mûrir la décision.

Car c’est à ce moment-là que peuvent ressortir les inquiétudes d’être un bon parent:

  • Puis-je assumer financièrement un enfant?
  • Est-ce que je ne suis pas trop vieux/ trop jeune?
  • Quel est l’impact d’avoir un enfant sur ma vie de couple, mon travail et ma liberté?
  • Par ailleurs, selon si on a une relation difficile avec son propre père ou sa propre mère, il peut ressortir la peur de répéter le même modèle.

Toutes ces inquiétudes sont normales et saines.

Au lieu d’en parler constamment, je recommande de se fixer des moments pour en parler. Aborder un à un chaque sujet, le but étant que chaque futur parent se sente rassuré dans sa décision.

Personnellement, mon mari a eu besoin de faire un tableau Excel pour voir si financièrement il pouvait assurer notre enfant même si je perdais mon travail. Moi, j’avais plus peur de ne pas assurer physiquement quand mon fils sera plus grand et de répéter le modèle familial.

Ici la meilleure attitude est d’accueillir sans jugement les peurs de l’autre. De le rassurer en brainstormant sur les solutions qui vous conviendraient à tous les deux.

Au final, il n’est bien sûr pas possible de tout anticiper. Mais c’est plutôt un bon signe de voir que l’autre se pose les bonnes questions pour savoir s’il veut/peut assumer un enfant.

Et s’il a besoin de temps ou ne veut pas

Adapter ton timing pour l’autre ne va pas l’aider à changer son timing personnel.

Au contraire, il peut rester ainsi plus longtemps dans l’indécision.

Lui mettre un ultimatum n’est pas non plus une bonne solution pour une décision si importante. Car finalement le désir d’enfant est un choix très personnel.

Alors quel est le bon équilibre?

Pose-toi sincèrement quel est ton dernier délai d’attente personnel et respecte-le. C’est-à-dire que d’ici ce délai tu peux donner l’opportunité à l’autre de discuter de son manque de désir d’enfant. Voir s’il peut être rassuré dans ses inquiétudes ou s’il bloque vraiment dans sa décision.

Autant c’est important de respecter la décision, la non-décision de ton partenaire. Autant c’est important de respecter ta décision quand ton délai est atteint.

Le risque d’attendre au-delà de ton délai personnel peut être d’atteindre un tel degré de frustration qui ne fera au final qu’envenimer voire casser la relation.

more sur le site sandykaufmann.ch
Regarde mon wébinaire gratuit pour voir comment ton passé influence ta vie amoureuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

LES PROTÉINES, ESSENTIELLES AU BIEN-ÊTRE FÉMININ

bien souvent, les femmes ne consomment pas assez de protéines!

NEW MOON en Scorpion

C’est parti pour l’aventure du scorpion.

L’horoscope de Novembre

RomCom de Noël ou film d’horreur spécial Halloween, quel est le scénario de votre mois?

Pleine lune en Bélier – 20 octobre 2021

Le Bélier est un signe de feu, donc ne laisse aucune émotion te brûler le coeur.

L’horoscope d’octobre

L’automne va-t-il vous plomber ou vous enflammer?