fbpx

J’ai beaucoup souffert, j’ai besoin de temps pour réfléchir

Est-ce que ces phrases te font écho:

“Son ex était très jalouse, il a peur que je sois pareille.”

“Il a eu une enfance difficile, il a peur lui-même d’être papa.”

“Il me dit que je ferais mieux de chercher quelqu’un de mieux que lui, car il ne sait pas s’il est capable d’aimer encore.”

“Il me dit qu’il a beaucoup été blessé par sa dernière relation.”

“Il a besoin de réfléchir, il est perdu.”

Tout le monde a un bagage passé plus ou moins douloureux.

Tu veux te montrer compréhensible et ne pas le forcer à t’aimer.

Mais en même temps pas espérer pour rien.

Comment arriver à faire la part des choses et à savoir si c’est une réelle peur ou juste une excuse bidon?

Cet article va analyser les différents cas possibles.

Cas 1: C’est une invitation cachée à (re)définir la relation

Ce genre de phrases arrive souvent après quelques dates, quand une personne émet l’envie de se voir et ou de se téléphoner régulièrement et que l’autre n’est pas prêt à le faire.

La phrase affirme ce que l’autre est prêt à donner ou pas. Sans être très clair sur ce que cela signifie concrètement sur la relation: va-t-il quand même faire l’effort ou bien c’est à prendre ou à laisser?

Ce qui compte dans ce cas ce n’est pas vraiment ce qui est dit mais ta réaction par rapport à cette affirmation. Car si tu te montres compréhensive, que tu lui donnes plus de temps sans parler de tes besoins, alors que tu souhaites autre chose, tu acceptes implicitement les nouveaux “termes” de cette relation qui montrent qu’il n’est pas vraiment intéressé.

Cas 2: C’est une vraie peur qu’il peut surmonter

Il se peut aussi que ce soit une vraie peur de sa part à cause de ses expériences passées.

La différence avec le cas précédent va résider dans le fait qu’il va communiquer sa peur. MAIS quand même montrer son engagement envers toi, par exemple en continuant de te voir régulièrement, en officialisant la relation… ET aussi en considérant tes besoins qui sont différents du sien (timing ou désir d’enfant ou autre).

Dans ce cas dialoguer à cœur ouvert et avec bienveillance peut vous aider à ce que vous trouviez une solution commune positive pour chacun.

Cas 3: C’est une peur qui le rend indisponible pour une relation

Il peut enfin avoir cette peur et cette peur fait qu’il ne peut pas/il ne veut pas s’engager dans une relation.

Ce cas de figure apporte souvent des comportements contradictoires. Tantôt montrant un intérêt, tantôt repoussant la relation. C’est le cas de figure le plus difficile à vivre car les signaux envoyés ne sont pas clairs.

Dans ce cas, adapter ton timing au sien ne va pas l’aider à changer d’avis. La seule solution est de suivre ton timing personnel et de respecter que l’autre ait un timing différent.

La solution: rester alignée avec ton propre timing

Tu as pu remarquer que la solution à tous ces cas de figure se résume à ton alignement, à ton positionnement. C’est-à-dire sur la capacité à exprimer clairement ce que tu souhaites de la relation, tes attentes et ton timing personnel.

Plus tu seras claire, plus tu le communiqueras clairement, plus ton partenaire sera obligé d’être clair. Tu pourras ainsi plus facilement faire la différence entre les 3 cas. Et n’oublie pas, une non-réponse est aussi une réponse.

Si communiquer clairement tes besoins et tes attentes te paraît quelque chose de difficile, ce n’est pas un hasard. Cela veut dire que tu as des expériences passées qui font que tu as enregistré que d’avoir des attentes ce n’est pas bien ou que tu n’es pas en droit de communiquer clairement ce que tu veux.

more sur le site sandykaufmann.ch
Regarde mon wébinaire gratuit pour voir comment ton passé influence ta vie amoureuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

LES PROTÉINES, ESSENTIELLES AU BIEN-ÊTRE FÉMININ

bien souvent, les femmes ne consomment pas assez de protéines!

NEW MOON en Scorpion

C’est parti pour l’aventure du scorpion.

L’horoscope de Novembre

RomCom de Noël ou film d’horreur spécial Halloween, quel est le scénario de votre mois?

Pleine lune en Bélier – 20 octobre 2021

Le Bélier est un signe de feu, donc ne laisse aucune émotion te brûler le coeur.

L’horoscope d’octobre

L’automne va-t-il vous plomber ou vous enflammer?
Previous articlel’année du mulet
Next articleQuinoa à la mandarine