fbpx

Chronique d’une femme libérée – All I want for Christmas is…

Chronique d’une femme libérée – décembre 2021

All I want for Christmas is…

Voilà, voilà, tu as la chanson en tête ? C’est cadeau !
Je ne suis qu’une faible, j’avoue, je me laisse chaque année contaminer par la radio et comme je suis généreuse, je partage !

Bon, parlons un peu de Noël parce que personne ne le fait en cette période, non ? Ok, ok je ne suis pas drôle… (mais un peu quand même)
Plus sérieusement, aujourd’hui j’avais envie de parler de la réalité de l’avant fête. Parce que c’est bien joli toutes ces chansons entrainantes, ces décos impressionnantes mais la vérité sur la fin de l’année je vais vous la dire : c’est une période de stress ! (tu sais le stress, ce truc qui te transforme en boule de nerfs au lieu de te laisser le temps de jouer avec les boules de neige)

Stress no1 : même si Nostradamus n’a rien dit, il semble que l’on s’attende à une fin du monde, du genre de celle où, sans Will Smith, nous sommes foutus !
Dans nos têtes, dès le réveil, un seul mot : délai. Le big boss veut ses chiffres (même si en quelques clics dans son ERP super perfectionné, il peut obtenir une vision globale de la situation de son entreprise). Les actionnaires veulent une idée des résultats parce que bon, ils doivent décider entre un appartement à Dubaï ou une maison à Cuba quand même !

Stress no2 : réussir à voir l’entier des personnes dont les numéros trônent dans nos répertoires !
Et oui, Will Smith a maintenant 53ans, pas sûr qu’il soit aussi rapide qu’avant et que nous survivrons ! Lors de cette phase, le vrai stress ce n’est pas de voir nos amis. La réelle source d’angoisses c’est de gagner la partie de Tetris afin qu’ils entrent tous dans le planning, tout en gardant en tête qu’il y aura les heures supp au boulot et que la priorité est Dubaï !

Stress no3 : trouver des idées de cadeaux pour la famille et les amis, tout en respectant : leurs goûts, l’impact écologique, le budget et en ayant un plan b, des fois qu’on nous fermerait nos grandes surfaces à cause des Gremlins qui évoluent !
Ah oui et il faut aussi gérer l’éventualité que quelqu’un d’autre puisse avoir la même idée que toi donc il faut absolument se fournir rapidement en pendule et boule de crystal ! (ou alors, créer 14’000 groupes whatsapp de coordination des cadeaux de Noël en plus des 12’000 de coordination de repas et apéros déjà existants!)

Stress no4 : ne pas se planter sur le cadeau de chéri !
L’an dernier il vous a offert l’incroyable coffret Nuxe que vous vouliez tellement et un week-end bien-être à la montagne quand même ! Maintenant, il faut être à la hauteur : évaluer le coût de son investissement pour ne pas passer pour pingre, évaluer la probabilité qu’il s’achète lui-même, avant le 25.12, ce super casque pour son gaming, évaluer le risque que vous gaffiez et gâchiez la surprise ! (c’est romantique Noël pour les amoureux, vous ne trouvez pas ?)

Stress no5 : planquer les cadeaux de chéri/chérie, ceux de vos têtes blondes, en étant sûr qu’ils ne les trouvent pas.
C’est le plus gros défi non ? On adore ce moment où on est à la limite de creuser un trou dans le jardin en espérant que ce soit le seul endroit qu’ils n’exploreront pas durant leurs recherches actives et créatives ! Je suis à la limite d’affirmer qu’il est plus difficile de cacher les cadeaux que de trouver les idées cadeaux !

Alors oui, mon tableau est un peu éloigné de la magie dont on parle partout, mais j’ai des solutions géniales à proposer !
Je crois qu’il faut décréter que l’année civile se termine le 30 novembre, comme ça, le Big boss disparaît, les actionnaires s’envolent au soleil et ta boîte mail ne menace plus d’exploser en décembre ! Je pense aussi qu’il faut créer une consigne avec plein d’agents de sécurité où on peut laisser les cadeaux jusqu’au 24 décembre, plus besoin de prendre sa pelle et son saut dans le jardin !

Et la meilleure idée que j’ai eue : demander à nos proches ce qui leur ferait plaisir et tenter d’acheter un maximum chez nos artisans locaux.
On le fait déjà avec les enfants puisqu’on leur fait envoyer leur liste au Père Noël ! Oui, c’est bien cela que je propose : que les adultes aussi fassent leur liste au Père Noël !

T’en penses quoi ? Tu votes pour moi ?

Sur ce je vous laisse parce que ma vérité sur l’avant fête c’est qu’il rime avec : vins chauds, convivialité, chaleur humaine, échanges, partages !

Prenez soin de vous et planifiez des pauses… Pour voir le bon côté de cette période, il est nécessaire de savoir s’arrêter malgré le stress, même le temps d’une soirée. Si on arrive à le faire, alors la magie opère !

Festivement vôtre et un très Joyeux Noël à toutes et tous, faites-en un souvenir heureux, à la fin c’est tout ce qui reste!

Karine

© Photograph: Instagram/mariahcarey

Karine Leresche
Instagram : @une_armee_de_resilients

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

De l’art d’être à l’aise à une exposition

Apprécier l'art, aller à une expo: quelques conseils pour se sentir comme un poisson dans l'eau!

Ai Weiwei: 1000 ans de joies et de peines

Qui est vraiment Ai Weiwei,? Artiste contemporain reconnu mondialement, dissident chinois, découvrez le dans ses mémoires.

Raphaël Ritz aujourd’hui

Venez découvrir l'artiste valaisan Raphael Ritz à la lumière d'aujourd'hui !