fbpx

24h à l’hôtel The Chedi Andermatt

L’histoire du The Chedi Andermatt

La première question que l’on se pose en arrivant devant The Chedi Andermatt, c’est : pourquoi construire un tel hôtel ici ? eh bien je vais vous le dire.

Autrefois occupé par l’armée, le village était voué à l’abandon au départ de celle-ci. L’office du tourisme de la région a alors fait appel au magna du tourisme Samih Sawiris pour sauver Andermatt. Cet homme, d’origine égyptienne, a tout de suite accepté car il venait passer ses vacances dans la région, étant enfant. Persuadé que la région a un énorme potentiel, il voit les choses en grand et crée un vértiable écrin aux charmes d’Asie, au coeur des Alpes.

The Chedi Andermatt de long en large

The Chedi Andermatt c’est 120 chambres, encore plus de cheminées, des coins et recoins pour passer de bons moments selon nos envies.

L’esprit des lieux est une fusion entre l’esprit chalet pour le rustique et l’esprit asiatique pour l’invitation au repos et au bien-être. Les oeuvres d’art qui ornent les lieux viennent principalement d’Asie, rapportées de voyages. Un autre clin d’oeil à ce continent, les plafonds du lobby, inspirés des temples Thaïlandais. On retrouve ces 2 tendances harmoniseusement mélangées partout dans l’hôtel.

Les chambres

La chambre la plus “petite” dispose d’une superficie de plus de 50m2. L’esprit de grandeur et de luxe est à son comble à la découverte du lit magistral et la salle de bain épurée qui invite à la détente. Une magnifique cheminée sépare le côté salon du côté nuit qu’on allume grâce à une tablette connectée.

Tous les équipements ont été pensés avec soin, de la machine à café traditionnelle aux livres d’art proposés dans la bibliothèque.

Se restaurer

Il existe de nombreux endroits où manger dans l’hôtel :

Le restaurant principal, proposant une carte avec d’un côté des plats asiatiques et de l’autre des plats traditionnels de la région.

Les 2 restaurants japonais dont l’un se trouve à plus de 2300m d’altitude. Tous 2 sont étoilés.

Le lobby où il fait bon prendre un verre autour du feu ou un lunch délicat.

Le bar est l’endroit où les amateurs de mixologie pourront découvrir les cocktails les plus incroyables, entièrement créés par l’équipe du The Chedi Andermatt et renouvelés chaque saison.

Le spa

Ce spa est sans conteste l’un des plus beaux de Suisse et bien plus loin. Une piscine intérieure, une autre à l’extérieur, des bains chauds, sauna, hammam, plus de 2400m2 de pur bonheur dans une ambiance d’Asie. Un dépaysement total. Le grand + : les lits 2 places autour de la piscine intérieure.

Le paradis des chèvres à Goeschenen

Un jeune couple a décidé de s’installer au coeur de l’alpage de Goeschenen pour y élever 170 chèvres à l’année. The Chedi Andermatt s’associe à eux pour proposer une excursion au plus près de la nature en symbiose avec la montagne et ses occupants.

Au programme : promenade avec les chèvres sur le sentier qui mène au barrage, séance de câlins et de grattage, dégustation de lait et de produits issus de la ferme ainsi que la découverte de la fabrication du fromage.

A savoir : le lait de chèvre est beaucoup plus doux l’hiver car les bêtes ne mangent que du foin.

Ce qu’il faut savoir

  • 3h en voiture ou 4h en train depuis Lausanne
  • un domaine skiable de 180 km
  • l’hôtel dispose de la plus grande collection de cigares au monde
  • la boutique de l’hôtel vous propose les plus belles pièces des plus grandes marques telles que CELINE ou Balenciaga
  • le restaurant japonais en haut des pistes est ouvert en fonction de la météo, entre juillet et octobre
  • le restaurant du Chef Armin Egli a fait l’unanimité auprès des convives du voyage de presse
  • un endroit cosy lounge après ski en hiver où l’on entrepose directement votre matériel et l’on chauffe vos chaussures
  • chambres à partir de CHF 600.- / nuit

Plus d’infos : ici

Ludivine @monicadevon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Et si on partait à côté de Lisbonne !

dépaysement garanti

Selfie hotel – édition lausannoise

seulement jusqu'à la fin juillet

des trucs bons pour le moral

mais pas forcément pour les hanches...

Un mirage à Gstaad

une visite qui fait rêver!